Dossier de presse

Les entrepreneurs locaux : le monde d'après, c'est eux !

Temps de lecture : 8 minutes

Et si les petits entrepreneurs locaux d’aujourd’hui étaient les artisans du « monde d’après » ?

La conscience de la nécessité d’aller vers une économie plus juste, éthique et responsable ne concerne pas que les associations, les start up, et les grandes entreprises.

Pionnière de l’économie sociale et solidaire, l’Adie fait le constat que de plus en plus de créateurs d’entreprises qu’elle finance et accompagne se tournent vers l’entrepreneuriat pour incarner le changement qu’ils veulent voir dans le monde.

« Si, quand on parle du « monde d’après », on entend un monde où la production, le commerce et les services se rapprochent des personnes dans des unités à taille humaine, et s’inscrivent dans les territoires dont ils redeviennent moteurs de développement durable, de cohésion sociale et de qualité de vie, alors on peut dire que ce monde d’après, l’Adie le prépare depuis 30 ans », analyse Frédéric Lavenir, Président de l’Adie. 

9 témoignages d’entrepreneurs engagés

À travers ce dossier, l’Adie donne la parole à une dizaine d’entrepreneurs financés et accompagnés par l’association qui démontrent au quotidien qu’il est possible, quel que soit le secteur d’activité, de concilier le souci de gagner sa vie avec l’envie de transformer, à sa mesure, sa ville, son quartier, la société...

Il peut s’agir d’une boulangère qui crée du lien social, d’une petite entreprise de cosmétiques qui fait du commerce équitable, d’un livreur qui soutient le développement des circuits courts et les commerces de centre-ville, de paysans qui réinventent l’agriculture intensive sur quelques hectares ou d’audacieux qui convertissent en douceur leurs voisins au compostage ou à une forme d’habitat plus écologique...

Les entrepreneurs qui témoignent dans ce dossier montrent que la création d’entreprise, parce qu’elle est indissociablement aventure économique et aventure humaine, est aujourd’hui sans doute la manière la plus puissante d’inscrire au cœur du système productif les nouvelles aspirations citoyennes et les nouvelles solidarités. 

« La transition écologique et éthique de l’économie ne se fera pas sans les petits entrepreneurs locaux. »

Frédéric Lavenir, Président de l’Adie. 

À télécharger :

    Contacts presse

    Christelle Touré, Adie

    ctoure@adie.org

    06 07 47 35 67

    Hortense Peltier, Adie

    hpeltier@adie.org

    06 86 17 48 76

    Frédéric Henry, FHCOM

    frederic.henry@fhcom.net

    06 20 83 23 73

    Mangara Sambakessy, FHCOM

    mangara.sambakessy@fhcom.net

    06 18 72 01 08


    Je partage cette actu :